"Lire c'est rĂȘver les yeux ouverts"...

« La femme Ă  la fenĂȘtre »

FEMME

« Elle a tout vu, mais faut-il la croire ?
SĂ©parĂ©e de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvĂ©e de merlot, de bĂ©tabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux Ă©checs sur internet, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russel – un pĂšre, une mĂšre et un adorable ado –, qui vient d’emmĂ©nager en face. Un soir, Anna est tĂ©moin d’un crime. Mais comment convaincre la police quand on doute soi-mĂȘme de sa raison ? »

Lire la suite « « La femme Ă  la fenĂȘtre » »

"Lire c'est rĂȘver les yeux ouverts"...

Lire, lire et liiiiire…

Aujourd’hui, je suis toute excitĂ©e car je viens (enfin!) de recevoir ma (petite) commande de romans Ă  mettre en prĂȘt Ă  la bibli et j’ai choisi de vous montrer 5 des livres reçus :

photostudio_1518083198536.jpg

Lire la suite « Lire, lire et liiiiire… »

"Lire c'est rĂȘver les yeux ouverts"...

Une amitiĂ© assassine d’ Alex Marwood

amitié

… Mon dernier polar lu ou plutĂŽt … dĂ©vorĂ©!

Un titre qui attise ma curiositĂ©, un rĂ©sumĂ© attirant… Il n’en faut pas plus pour que je me jette sur ce livre…^^

Lire la suite « Une amitiĂ© assassine d’ Alex Marwood »

"Lire c'est rĂȘver les yeux ouverts"...

« La boĂźte Ă  musique » de Mary Higgins Clark

maryhm(Sources : Albin Michel)

Paru en juin 2015 chez Albin Michel, La boĂźte Ă  musique est le tout dernier roman de la reine du roman policier, j’ai nommĂ©… Mary Higgins Clark!!!^^

Depuis quelques romans, cependant, j’avoue avoir beaucoup de mal Ă  accrocher et rester sur ma faim avec ses coupables trop prĂ©visibles…

Autant les premiers romans (« La nuit du renard », « Un cri dans la nuit »…) Ă©taient plein de suspense; l’intrigue bien ficelĂ©e et on dĂ©vorait littĂ©ralement le livre… autant dans les derniers, j’ai ressenti comme une impression de « dĂ©jĂ -vu »… Un petit relĂąchement, Madame Clark???^^

Aussi, Ă©tais-je assez sceptique en entamant « La boĂźte Ă  musique » .

L’ histoire :

Assistante d’une cĂ©lĂšbre dĂ©coratrice d’intĂ©rieur, Lane Hamon a l’habitude de cĂŽtoyer les grands de ce monde dans leurs luxueuses demeures. Mais quand elle pĂ©nĂštre dans la maison des Bennett, elle comprend immĂ©diatement que ce qu’on attend d’elle ne sera pas tout Ă  fait pareil. Deux ans plus tĂŽt, Parker Bennett a disparu, juste avant qu’on ne s’aperçoive d’un trou de plusieurs milliards de dollars dans les fonds dont il avait la gestion… Personne n’a oubliĂ© le scandale et de lourds soupçons pĂšsent toujours sur lui. S’est-il suicidĂ© ou sa disparition a-t-elle Ă©tĂ© prĂ©mĂ©ditĂ©e ? Convaincue de son innocence, sa femme pense qu’il est toujours en vie. Mais certains n’ont jamais lĂąchĂ© la piste, bien dĂ©terminĂ©s Ă  connaĂźtre la vĂ©ritĂ©, Ă  n’importe quel prix.

FascinĂ©e par l’univers Ă©lĂ©gant et mystĂ©rieux des Bennett, Lane ne se rend pas compte que plus elle se rapproche d’eux, plus elle met en danger sa vie et celle de sa famille…

Un petit extrait :

« S’ il y avait bien une catĂ©gorie de criminels que JoĂ«l Weber abhorrait, c’était ceux qui s’en prenaient aux enfants. Au cours de sa longue carriĂšre, il avait eu Ă  traiter plusieurs affaires oĂč un salopard avait dĂ©libĂ©rĂ©ment assassinĂ© un enfant et tentĂ© de se dĂ©barrasser de son corps. Il avait Ă  chaque fois pris un plaisir fĂ©roce Ă  voir condamner le coupable grĂące aux preuves qu’il avait apportĂ©es.
En deuxiĂšme position sur sa liste venait l’escroc mondain dĂ©trousseur d’honnĂȘtes gens qui travaillaient dur et Ă©conomisaient avec diligence pour payer leur retraite ou les frais de scolaritĂ© de leurs enfants (…) »


Dans ce roman oĂč l’on nage en plein scandale financier, corruption et mensonges, les personnages s’entremĂȘlent au point de semer le doute dans notre esprit. Qui est vraiment le coupable?

Comme toujours dans ses romans, Mary H. Clark nous emmĂšne dans un milieu fortunĂ©, oĂč l’argent  omniprĂ©sent. L’ hĂ©roĂŻne, Lane, est Ă©videment trĂšs jolie ( la couleur de ses cheveux, son physique etc… sont bien sĂ»r mentionnĂ©s, ce qui agace un peu) et elle est bien sĂ»r entourĂ©e d’hommes sĂ©duisants  et trĂšs mystĂ©rieux. L’un d’eux serait-il coupable? Mais le but de ce livre est aussi de faire rĂȘver et de nous permettre de nous Ă©vader un peu du quotidien…Alors, pourquoi pas?!^^

Finalement, je me suis laissĂ©e prendre Ă  l’intrigue. Et j’ai vraiment apprĂ©ciĂ© l’ histoire.clin

Amateurs de sensation fortes, de frissons, d’intrigues psychologiques…passez votre chemin!^^ Je recommande ce livre aux fans de romans policiers « lĂ©gers », c’est Ă  dire sans description morbide de meurtres et sans climat de tension…comme dans certains thrillers dont je pourrai vous parler ultĂ©rieurement ^^).

gif

Je vous souhaite une excellente lecture!!! Et si vous l’avez dĂ©jĂ  lu, qu’en avez-vous pensĂ©? Quel est votre roman prĂ©fĂ©rĂ© de Mary H. Clark? Est-ce que vous aimez les polars? Dites-moi tout!!! ❀ ❀

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !